C’est finis les lettres coquines que l’on s’écrivait autrefois, dépassés les coups de fils chaud… Au XXIème siècle, on s’échauffe désormais les sens par de petits messages interposés. Envie de vous y adonner vous aussi?

Sélectionner soigneusement son destinataire
Plus qu’une tendance, le sexto est donc carrément un phénomène aujourd’hui… Mais attention, c’est un art qui ne peut pas se pratiquer n’importe comment. Pour en savourer les charmes sans s’exposer à de vilains désagréments, choisissez d’abord de ne sextoter qu’en bonne compagnie, avec chouchou ou au moins un garçon que vous connaissez bien ou une ancienne, future conquête avec qui la température commence à (ré) monter, car si vos propos peuvent être chaleureusement interprétés dans un cadre très privé, ils peuvent vous porter préjudice si celui qui les reçoit s’amuse à les faire lire à tout son entourage.

Ne pas forcément illustrer ses propos
En matière de sextotage, il est conseillé de ne pas joindre le geste à la parole. Oui, il peut être tentant d’associer à vos déclarations brûlantes une photo de vous en toute petite tenue voir dans le plus simple appareil et dans une position suggestive. Mais sachant le nombre de clichés de ce type qui se retrouvent par hasard sur internet, ne le faites qui si vous êtes absolument en confiance avec votre correspondant. Ou postez des photos où on ne peut admirer que vos courbes et pas votre visage….

Choisir un moment forcément inapproprié
Ces précautions prises, il ne reste plus qu’à vous laisser aller à vos élans. Pour faire bouillonner de désir votre destinataire, soignez votre timing. Envoyez vos SMS à des instants biens ciblés. Par exemple, s’il est en réunion, en déplacement professionnel, doit participer à un séminaire toute la journée ou est de corvée de courses au supermarché. La frustration de ne pas pouvoir vous rejoindre pour passer immédiatement de la théorie à la pratique sur le champ le fera grimper jusqu’à des sommets d’excitation maximale.

Faire travailler son imagination
Quant au contenu de vos messages en lui-même, à vous de voir si vous voulez qu’il reste allusif, façon « Je rêve de ta main sur moi  » ou beaucoup plus explicite. Si vous avez les mots pour le dire, vous pouvez parler de tout, du plaisir solitaire que vous prenez en l’attendant, des positions ou des lieux insolites qui vous brûle de tester avec lui, des parties de son anatomie dont vous aimeriez vous occuper. Commencez de préférence de manière soft pour finir en mode brûlant.


SIGN INTO YOUR ACCOUNT CRÉER UN NOUVEAU COMPTE

Your privacy is important to us and we will never rent or sell your information.

×
CRÉER UN COMPTE VOUS AVEZ DÉJÀ UN COMPTE?

Question de sécurité

 
×
FORGOT YOUR DETAILS?
×

Go up