capture-592x296-1455029671

Derrière Observateur se cache un jeune homme de 28 ans qui vit à Abidjan, Florent Amany de son vrai nom. « Fils unique, depuis la crise ivoirienne », ce fils d’agriculteur a passé sa scolarité entre Bouaké et Yamoussokro, avant de s’installer à Abidjan où, le bac en poche, il passe un BTS électronique.

Cette notoriété croissante sur le web ne le fait pas pour autant manger. « Aujourd’hui je m’occupe de la gestion d’une base de données d’une compagnie pharmaceutique », explique-t-il. Et ce succès, Florent Amany ne l’a pas vraiment vu venir. Après une éducation sévère dispensée par son père – « pour lui le plus important était que je réussisse à l’école » – jamais il n’aurait pu s’imaginer devenir comédien.

« À la base je n’avais pas du tout l’intention de faire carrière dans la comédie, je voulais juste exposer mes idées en public. » C’est en 2011 qu’il poste sa première vidéo, pour ses 85 abonnés de l’époque, dans laquelle il parle de sa vie en classe, « des professeurs qu’on aimait pas ». Petit à petit, sa chaîne est suivie localement, d’autant plus qu’il s’exprime alors dans sa langue maternelle le baoulé.

Puis, lui vient l’idée de s’attaquer à des sujets de plus en plus vaste, en français, et notamment aux musiciens à la mode. « Je me suis dit : ‘Lorsque vous écouterez cette chanson demain, vous vous souviendrez de moi !’ ». La suite de l’histoire on la connaît, elle le conduira même à la fin de l’année 2015 en duplex sur le plateau de l’une des émissions de télévision les plus populaires en France, « Touche pas à mon poste » de Cyril Hanouna

« Au départ, ce changement de ligne éditoriale n’a pas plu à mes abonnés. Mais moi j’ai répondu qu’on ne faisait pas la promotion de l’Afrique devant les Africains, mais devant ceux qui ne la connaissent pas. » En revanche, il a des limites : « Je ne traite pas de sujets trop sérieux, je suis là avant tout pour m’amuser. Si c’est trop sérieux, je ne le fais pas ».

Si le monde audiovisuel est encore « très fermé en Côte d’Ivoire », le jeune comédien, qui travaille désormais avec un agent, affirme que sa notoriété lui a ouvert des portes et que de nouveaux projets plus ambitieux pourraient voir prochainement le jour. En attendant, n’hésitez pas à lui envoyer un snap, qui sait, vous serez peut-être dans sa prochaine vidéo.
Sources : www.jeuneafrique.com



Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/abidjanl/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273